La Japonese School - ラJaponeseスクール

Système scolaire, langue et révisions. Le choc des culture (traditionnelles et d'aujourdui), Les Fêtes, Le Tourismes et les Loisirs
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le fantasme destructeur de la pop japonaise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yuffie
Kouchou こうちょう (Administrateur)
Kouchou こうちょう (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Le fantasme destructeur de la pop japonaise   Mer 19 Juin - 16:48

Je reporte un article paru sur le site : aujourdhuilemonde.com qui me semble être important.

La vidéo d'une chanteuse d'AKB48, crâne rasé, implorant le pardon de ses fans, a choqué les internautes du monde entier. Mettant en lumière les aspects les plus malsains de la pop japonaise.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Tout ce que j'ai fait est entièrement de ma faute. Je suis désolée".

La chanteuse Minami Minegishi, des AKB48, pleure pour le pardon. Elle s'est même rasé la tête (mais dans quel siècle vit-on ?).
Son crime ? Avoir passé la nuit avec un homme. Vous pensez que c'est du n'importe quoi ? Vous n'avez encore rien vu !

Aujourdhuilemonde.com a écrit:
Cela peut laisser perplexe en 2013, mais pourtant, par son comportement, Minami Minegishi s'est rendue coupable de haute trahison envers les AKB48. Un groupe de pop japonaise tentaculaire, qui ne compte pas moins de 88 membres, tous des jeunes filles âgées de 14 à 20 ans, réparties en quatre équipes, et qui se produisent dans une salle de spectacle d'Akihabara, haut-lieu des otakus à Tokyo.
AKB48, c'est avant tout une formidable machine à faire de l'argent. En 2011, le groupe a généré plus de 16 milliards de yens (127 millions d'euros) de revenus, rien que sur les ventes de CD et de DVD.
Et pour faire tourner la machine, le producteur, Yasushi Akimoto, a imposé une discipline militaire. Camps d'entraînement, sélections très strictes, et surtout, un code de conduite qui stipule que les AKB48 sont obligées de rester célibataires. (...)
Aujourdhuilemonde.com a écrit:

Non respect du Code du travail

L'affaire Minegishi va bien au-delà. De par la brutalité de leur mise en scène, les excuses éplorées de la chanteuses ont mis mal à l'aise les témoins de sa déchéance. Déjà, un avocat, Hifumi Onuki, soulignait dans les colonnes du Japan Times que la condition de célibat était illégale au regard du Code du travail japonais. Il en profitait d'ailleurs pour appeler les AKB48 à former un syndicat pour se protéger face à la toute puissance de leur producteur. Car préserver le fantasme de virginité des AKB48 pour plaire aux fans vaut-il la peine de soumettre une jeune fille à une telle humiliation publique ? Certains fans ont manifesté leur dégoût face à la manière dont avait été traitée Minami Minegishi. D'autres, en revanche, ont estimé qu'elle était la seule responsable de son malheur.

Fantasme de l'écolière

Car tout le problème est là : les fans d'AKB48 sont complices d'un système d'asservissement du groupe, et d'une hypersexualisation de ses membres. Et on est bien loin de groupies venues du collège et du lycée. Le public d'AKB48 se compose bien souvent de salarymen, qui se régalent des clips ou de spectacles suggestifs mettant en scène des jeunes filles en mini-jupe, qui, sur des mélodies sirupeuses, susurrent des paroles comme : "je veux enlever mon uniforme, je veux mal me comporter. Tu peux faire tout ce que tu veux, je veux connaître les plaisirs adultes"
De quoi alimenter sans fin le fantasme de l'écolière, très répandu au Japon. Et surtout, de quoi perpétuer le stéréotype de la jeune femme vulnérable et soumise.
L'épisode Minegishi sera-t-il un électrochoc qui permettra enfin d'assainir le système AKB48 ? Ou au contraire, renforcera-t-il le sentiment d'insécurité de certaines jeunes japonaises, tentées de s'assimiler à l'image biaisée projetée par le groupe ? AKB48 n'est évidemment pas l'unique responsable d'une régression de la société japonaise, mais quand on sait qu'au classement de l'égalité des sexes, le Japon se place à la 101è position dans le monde, on se dit qu'il faudrait peut-être repenser le fantasme de la pop japonaise.
Article rédigé par Aviva Fried (ALJ). pour le site Aujourdhuilemonde.com

Et bien là, je crois faire un cauchemar. C'est du grand n'importe quoi mais le pire, c'est que cela plait (n'est-ce pas Nounours ? XD Enfin bon, je t'en veux pas ^^).
Ces jeunes filles sont dans l'illégalité totale et traduisent des fantasmes de la "jeune vierge pure et innocence, qui chante des paroles torrides". J'espère que suite à ce qui cela, des gens vont enfin se réveiller. Cette histoire rappelle assez celle de Britney Spears qui s'était également rasé la tête pour montrer à quel point elle en avait marre.

Ces filles n'ont même pas une vie "normale", on leur interdit de s'épanouir, comme si c'étaient des produits de consommation. Nous sommes pourtant en 2013...

***************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
ajimu yasuna
Kouchou こうちょう (Administrateur)
Kouchou こうちょう (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: Le fantasme destructeur de la pop japonaise   Ven 21 Juin - 8:54

Tu vois le mauvais coté des choses Yuffie. Tu sais que j'ai un sîtes sur les akb48 donc je te rappelle que elles se précipite toutes pour entrer dans cette école, à chaque recrutement ce sont des milliers de filles qui postulent  des fois pour 5 ou 6 place.
Il existe un règlement et dans celui-ci il y a l'interdiction de ce faire voir avec son petit ami en public ou de twitter des mots d'amour.
C'est une entreprise on suit le règlement c'est "la porte" .
Hors Minami Minegishi qui est de la première équipe de 2005 (je l'ai rencontré en 2009 à la japan expo) c'est rasé le crâne toute seule et du coup le directeur du théâtre à jugé la sanction assez sévère et quoique rétrogradé avec les kenkyuusei (classe la plus basse) elle à échappé à la sanction suprême....être viré.
C'est pas d'aujourd'hui et depuis les cheveux on repoussé, la demande de pardon au fan y'en a au moins un par jour , y'a toujours une nana qui fait une bêtise et c'est leur tradition.
Aujourd'hui elles sont plus de 300 et il y a une franchises à Djakarta et une autre à Shanghai.
Voilà pour minami sinon,
idol (sans e) en japponais veut dire justement "jeune vierge pure et innocence" pour te citer et elles chantent pas du torride mais du genre tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil.
Il y a eu des chansons à scandale à leur début quand elles ont demandé l'abolition de la prostitution à l'âge légale de 13 ans mais tu vois c'était dans le bon sens.


Sinon elles sont normale et en plus de leur 'métier' vont au collège et lycée chaque jour (des mauvaises notes peuvent aussi les faire virer) certainement partent à l'université ce qui mets un terme à leur carrière.


Mais pour elle le but est de réussir soit comme mannequin, comédienne, chanteuse ou seiyuus.



Et pour finir qu'elle sont loin des nunuches que tu crois, une présente le 20h, une est député, ues la responsable commerciale d'un parfum français pour l' asie et une autre conseillère au gouvernement en économie comme quoi faut pas se fier aux apparences, de plus elles ont beaucoup contribuées moralement et finançièrement après le tsudami en se produisant gratuitement sur place et en enregistrant des cd hors akb dont les bénéfices sont allé directement aux personnes dans le besoin.


Maintenant le coté discipline militaire je te le conçoit mais n'oublie jamais qu'elles y vont de leur plein gré et peuvent aussi partir à tout moment sans explication mais tu aura un super regret et larme en demandant pardon aux fans .....éternelle continuation

***************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Yuffie
Kouchou こうちょう (Administrateur)
Kouchou こうちょう (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: Le fantasme destructeur de la pop japonaise   Ven 21 Juin - 10:15

Ah ! je savais que tu allais réagir. Je m’inquiétais de ne plus trop te voir sur le forum. ^^
Par où commencer ?
Tout d'abord, sache que je suis allée sur ton site avant de copier cet article ;)
Je sais qu'elles ne sont pas nunuches, et que les entrées pour les rejoindre sont très limitées.

Mais en arriver à se raser la tête et à faire une vidéo d'excuse publique comme si elle avait commit un acte criminel... je crois que cela montre à quel point il y a de la pression dans leur petit monde, non ?
je ne pense pas que les filles qui vont dans cette entreprise sachent vraiment à quoi s'attendre. Je parle surtout des jeunes : 14-15 ans. A cet âge, on peut "rêver" la vie et l'embellir mais on ne prend pas réellement conscience de ce qui se passe derrière.

Je ne parle pas uniquement des AKB bien évidemment, les produits Disn3y sont identiques...pas habillés pareil, certes, mais le principe et le même.
Toutefois, je n'adhère pas vraiment au fait de présenter toutes ces nanas en mini-jupe en se trémoussant devant le public. Oui, cela peut servir de bonne action, ok, mais dans leur évolution, pour leur vie personnelle, je ne pense pas que cela leur soit très positif.


Quant au fait qu'elles peuvent partir comme elles le souhaitent, je n'en suis pas si sûre. Peut-être que sur le papier c'est écrit, mais mentalement et moralement je crois que cela peut avoir des conséquences (il n'y a qu'à voir ce qui se passe quand il y à un débordement, ou tout simplement regarder la vidéo concernant Minami pour voir toute la pression qui les bouffe).

***************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Miloscorpion
Kouchou こうちょう (Administrateur)
Kouchou こうちょう (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: Le fantasme destructeur de la pop japonaise   Ven 21 Juin - 14:03

je ne connais pas beaucoup les akb (désolé) mais je pense que la mentalité du producteur est a bannir. Même si beaucoup de filles ce bouscule pour faire partie de ce groupe, je pense que les jeunes japonaise devrait voir un autre point de vue sur le métier de chanteur ou autre métier artistique. On n'est pas obligé d'être tous dans le même moule pour faire quelques choses qui peu faire du bien au gens, sans non plus être strict sur la vie personnel ou moral. bref être libre, sans pour autant choqué. C'est juste mon point de vue.

***************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
ajimu yasuna
Kouchou こうちょう (Administrateur)
Kouchou こうちょう (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: Le fantasme destructeur de la pop japonaise   Sam 22 Juin - 7:19

Faut reconnaitre que minami a fait très fort mais tu sais c'était la coleader du 1er groupe et pour l'avoir rencontrer en conférence de presse à Paris je te promets qu'elle n'avait déjà pas sa langue dans sa poche.

Pour les départs tu as plein d'excuse (avec à chaque fois la bonne vidéo pleurnicharde pour les fans :
Alorsse faire piquer avec un copain, avoir de mauvaise notes à l'école, avoir des problèmes de santé souvent coté danse  (là c'est souvent baratin) du bon coté tu as l'université (il devient impossible de soutenir les deux ensemble) et la chanson ou le mannequinat là tu peux encore grogner hinatamdrcar elles appartiennent au producteur Akimoto sous le nom de production AKS.
Lorsque une fille réalise un contrat avec une autre production et bien???????? il les vends tout simplement.Cri pas si fort je t'entends à l'autre bout de la France.

Coté âge c'est Osaka avec les nmb48 qui détiens le records 11,12 et 13 ans ans rappelle toi la fille que je vous ai montré qui reçoit son certificat d'école élémentaire elle appartient à ce groupe. C'est sur qu'à cet âge elle doivent prendre cela pour un jeu.

Il reste évidement les souvenirs et dans quelques grands concerts les meilleures reviennent de temps en temps chanter avec le groupe donc certainement en garde un bon souvenir.

D'en autre coté pour aller dans ton sens et l'avoir vu, leurs faire faire des pompes jusqu'à l'épuisement total et les faire répéter leur chorégraphie sous une pluie battante c'est vrai que là c'est beaucoup plus qu'exagéré à coté du crane rasé de minami.

Allé on leur souhaite plein de courage pour la suite.

***************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Yuffie
Kouchou こうちょう (Administrateur)
Kouchou こうちょう (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: Le fantasme destructeur de la pop japonaise   Sam 22 Juin - 9:09

Merci de toutes ces informations Sensei :)
Bon courage à elles quand même !

***************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
jo1er
Shusshin かつての生徒 (anciens élèves)
Shusshin かつての生徒 (anciens élèves)
avatar


MessageSujet: Re: Le fantasme destructeur de la pop japonaise   Lun 1 Juil - 19:27

bon courage a elle en effet, 

je viens de tombé par le plus grand des hasard sur elle,

elle assure a mort,  

alors BONNE CONTINUATION
Revenir en haut Aller en bas
ajimu yasuna
Kouchou こうちょう (Administrateur)
Kouchou こうちょう (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: Le fantasme destructeur de la pop japonaise   Mer 24 Juil - 18:57

Pas de panique les cheveux de Minami repoussent :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

***************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Miloscorpion
Kouchou こうちょう (Administrateur)
Kouchou こうちょう (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: Le fantasme destructeur de la pop japonaise   Jeu 25 Juil - 13:54

c'est une bonne nouvelle

***************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le fantasme destructeur de la pop japonaise   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le fantasme destructeur de la pop japonaise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [video] Pliage de vêtement... à la japonaise !!!
» INFANTERIE DE MARINE JAPONAISE 1945
» Transformers Animated en version Japonaise Mars 2010
» La Guerre russo-japonaise
» Edogawa Ranpo (littérature policière japonaise)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Japonese School - ラJaponeseスクール  :: Notre Communauté :: Entre nous :: Musique-
Sauter vers: