La Japonese School - ラJaponeseスクール

Système scolaire, langue et révisions. Le choc des culture (traditionnelles et d'aujourdui), Les Fêtes, Le Tourismes et les Loisirs
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La manche de kimono et le brûle-parfum de la femme fantôme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
may69
Kanshu yashiro かんしゅ - やしろ (Gardien du sanctuaire)
Kanshu yashiro  かんしゅ - やしろ  (Gardien du sanctuaire)
avatar


MessageSujet: La manche de kimono et le brûle-parfum de la femme fantôme   Mar 13 Avr - 22:59

La manche de kimono et le brûle-parfum de la femme fantôme



Il y a très longtemps de cela, des fidèles quittèrent la ville d’Osaka et se rendirent en pèlerinage dans les temples de la région qui étaient consacrés au culte de la déesse miséricordieuse Kannon. Chemin faisant, alors qu’ils franchissaient quelque col de montagne, les pèlerins eurent la surprise de voir apparaître une jeune femme devant eux. Quand ils virent qu’elle portait la robe et la coiffe blanches dont les défunts étaient vêtus, ils compris aussitôt que la femme était un fantôme. L’apparition s’approcha d’eux et elle leur tint le discours suivant :

- Je suis originaire d’Osaka, je suis une paroissienne du sanctuaire Sumiyoshi Taïsha. Mon mari se nomme Matsu et il exerce la profession d’intendant. Je suis morte aujourd’hui même. Je souffre d’horrible manière parce que j’ai été condamnée à renaître dans les enfers qui se trouvent sous cette montagne. Allez trouver mon époux et dites-lui ce que je viens de vous dire. Demandez-lui aussi de se rendre au temple Nembutsuji d’Osaka, d’y prier le bouddha aux onze visages et de faire en sorte que je puisse renaître au paradis bouddhique.

- Mais comment ferons-nous pour convaincre votre mari ? demanda l’un des pèlerins. Il ne nous croira jamais sans preuve…

- Vous avez raison…, répondit le fantôme.

Ceci dit, la femme déchira une manche de son kimono puis elle la tendit au pèlerin. Elle sortit ensuite des plis de son vêtement un brûle parfum et elle le lui tendit.

- Montrez ces objets à mon mari, expliqua-t-elle. Il les reconnaîtra et il vous croira…

Les pèlerins prirent les objets et ils promirent de les apporter aussitôt à l’intendant Matsu. Ils tinrent leur promesse. Quand il vit la manche de kimono et le brûle parfum, l’intendant les reconnut aussitôt comme étant ceux de sa femme et il courut au temple Nembutsuji. Là, il se recueillit devant la statue du bouddha aux onze visages et il l’implora de sauver son épouse des flammes de l’enfer. Ceci fait, il alla trouver le recteur du temple, un certain Dowa, et il l’implora de célébrer un rituel à la mémoire de son épouse. On raconte que les prières de ce moine vertueux furent écoutées et que la femme put renaître au paradis. Par la suite, l’intendant Matsu confia la manche de kimono et le brûle parfum de sa femme aux moines du temple Nembutsuji.

Ces objets remis à des pèlerins par une femme fantôme s’y trouvent toujours et ils sont présentés une fois l’an (aux alentours du 24 août) au public. Ce jour-là, une foule toujours très importante de gens vient observer ces curieux objets ainsi qu’une étonnante collection de tableaux représentant des fantômes.
Revenir en haut Aller en bas
Miloscorpion
Kouchou こうちょう (Administrateur)
Kouchou こうちょう (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: La manche de kimono et le brûle-parfum de la femme fantôme   Lun 14 Nov - 15:55

une magnifique histoire

***************
[Seuls les modérateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
 
La manche de kimono et le brûle-parfum de la femme fantôme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ~0 GinL [Formagraph]0~
» Quel (s) parfum(s) d'été portez vous ?
» Le parfum de la dame en noir...
» Poupées BELLES DE PARFUM ou PEPPERMINT ROSES
» Tiger eyes (le parfum français de Shahrukhji)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Japonese School - ラJaponeseスクール  :: Corbeille de l'école-
Sauter vers: